Club Cheval – Discipline

Le groupe français le plus dancefloor de ces dernières années, aka Club Cheval, vient encore de sortir un tube interplanétaire. Après le fantastique « From the basement to the roof », Panteros 666 et consorts nous gratifient cette fois de « Discipline », hymne club aux vocals RnB, qui va faire le bonheur des teenagers et des vieux cools comme moi.

 

Allez, pour les retardataires qui n’auraient pas mis les pieds dans une bonne soirée de tout l’été, je vous remets un coup du précédent EP :

 

Oh et j’allais oublier la raison du pourquoi original de ce billet : l’excellente mixtape du quatuor dispo sur Soundcloud et qui tabasse bien :

Re

Hey coucou ! Comment ça va ?

Moi ça va pas mal, si ce n’est que je n’ai guère le temps de poster sur ce malheureux blog que je ne cesse de laisser mourir puis de ranimer, comme un patient en fin de vie. Enfin bon, ça fait 12 ans que ça dure maintenant : le peu de gens qui me lisent doivent être habitués.

Trêve de bavardage, il n’y a pas que moi qui suis de retour, Frikstailers aussi. Toujours aussi baléariques, toujours doucement entrainants, le duo mexicano-argentin revient avec « Woranait ». De quoi bien préparer l’été.

 

Booya! Roots Manuva is Back too ! Et produit par Four Tet s’il vous plait.

 

Tout comme Club Cheval, qui ne sont pas produits par Four Tet, mais qui nous pondent un morceau un peu deep (mais pas trop), un peu club (mais pas trop), et surtout vachement bien. Le petit finish au piano est super classe. D’ailleurs ça promet probablement autre chose compte-tenu de la coupure finale, aussi inattendue qu’une page de pub sur NT1.